Série Connecté à la recherche

La série Connecté à la recherche du PRDTC promet des discussions stimulantes tous les deux mardis à 13h HE jusqu’en novembre 2023. N’oubliez pas d’inscrire cette série à votre agenda !

La série rassemble en une seule entité les réunions des thèmes et des groupes de travail qui visaient à partager et à discuter des derniers résultats de recherche à travers le réseau, avec notre série de webinaires, qui mettaient en vedette des conférenciers nationaux et internationaux. Les réunions des thèmes de recherche et les groupes de travail visant à élaborer de nouvelles initiatives, de nouveaux projets ou de nouvelles subventions seront programmées séparément, environ trois fois par an et par groupe. Notre objectif est de permettre à nos membres de connaître et d’assister facilement à des présentations de haute qualité dans tous les thèmes et sujets d’intérêt. Nous souhaitons que les chercheurs, les stagiaires et les patients, familles et donneurs partenaires participent activement aux discussions, comme s’il s’agissait d’un dîner en famille plutôt que d’une présentation formelle.

Visitez le site Web
Dre Caroline Lamarche – Treg exhaustion : Myth or reality?

Le 17 octobre 2023, nous avons eu le plaisir de recevoir Dre Caroline Lamarche, clinicienne-chercheuse et néphrologue transplanteuse à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, pour une présentation intitulée : « Treg exhaustion : Myth or reality? » dans le cadre du Thème 4 – Un système immunitaire adapté à chaque patient.

À propos de Dre Caroline Lamarche

La Dre Caroline Lamarche est clinicienne-chercheuse et néphrologue transplanteuse à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Elle est également professeure adjointe clinique à l’Université de Montréal. Après sa formation en néphrologie à l’Université de Montréal (2015), elle a complété une maîtrise sur l’utilisation de l’immunothérapie adoptive pour traiter/prévenir la néphropathie BK chez les greffés rénaux. Elle a ensuite poursuivi un stage post-doctoral avec la Dre Megan Levings à l’Université de Colombie-Britannique sur l’utilisation des cellules T régulatrices (Tregs) des récepteurs chimériques d’antigènes (CAR) pour induire la tolérance à la transplantation. Son laboratoire travaille sur le développement de l’immunothérapie adoptive en néphrologie et sur la compréhension du dysfonctionnement des Tregs.