The International Society for Organ Donation and Procurement (ISODP) est l’organisation qui fait progresser le don par la science, qui forme des professionnels et qui inspire des réseaux soutenant le don d’organes afin d’améliorer la transplantation d’organes dans le monde entier. (Source) Le Journal Watch de l’ISODP est une ressource éducative et un avantage pour les membres de l’ISODP. « Deux des principaux objectifs de la Société sont de renforcer les ressources pour améliorer les pratiques de don et d’établir un réseau intégré de professionnels du don. »
Le Journal Watch de l’ISODP a débuté en 2021 avec une équipe de chercheurs britanniques. L’édition 2022 sera dirigée par une équipe canadienne, les docteurs Matthew Weiss et Sonny Dhanani, avec l’aide de stagiaires et de l’équipe de gestion du Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) pour identifier et résumer les articles pertinents sur le don d’organes.
L’objectif ultime du Journal Watch serait d’aboutir à la création d’une revue entièrement consacrée au don d’organes.
Inscrivez-vous à l’infolettre
The International Society for Organ Donation and Procurement (ISODP) est l’organisation qui fait progresser le don par la science, qui forme des professionnels et qui inspire des réseaux soutenant le don d’organes afin d’améliorer la transplantation d’organes dans le monde entier. (Source) Le Journal Watch de l’ISODP est une ressource éducative et un avantage pour les membres de l’ISODP. « Deux des principaux objectifs de la Société sont de renforcer les ressources pour améliorer les pratiques de don et d’établir un réseau intégré de professionnels du don. »
Le Journal Watch de l’ISODP a débuté en 2021 avec une équipe de chercheurs britanniques. L’édition 2022 sera dirigée par une équipe canadienne, les docteurs Matthew Weiss et Sonny Dhanani, avec l’aide de stagiaires et de l’équipe de gestion du Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) pour identifier et résumer les articles pertinents sur le don d’organes.
L’objectif ultime du Journal Watch serait d’aboutir à la création d’une revue entièrement consacrée au don d’organes.
Inscrivez-vous à l’infolettre

Introduction

« C’est avec grand plaisir qu’une équipe canadienne prendra en charge le Journal Watch de l’ISODP pour 2022. Nous avons mis sur pied une équipe collaborative qui examine et synthétise les manuscrits et articles les plus pertinents sur le don et la transplantation provenant de diverses sources. Le Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) et nous collaborons afin de s’assurer que nous offrons un format de diffusion intéressant à nos collègues canadiens et internationaux. Les éditions sont préparées par nos soins avec l’aide précieuse de Sylvia Okonofua et Amina Silva, stagiaires du PRDTC, et de Stéphanie Larivière, responsable des communications du PRDTC. Nous sommes toujours heureux d’entendre vos commentaires et nous nous réjouissons de cette année intéressante en revue.

Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à lire ces articles que nous en avons eu à les réviser, et nous avons hâte d’en partager davantage avec vous ! 

Merci et bonne lecture. »

Sonny Dhanani & Matthew Weiss

Dr Sonny Dhanani

Le Dr Dhanani est le chef de l’unité de soins intensifs pédiatriques du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) à Ottawa et professeur agrégé (pédiatrie) à l’Université d’Ottawa. Il est actuellement président du Réseau canadien de médecins spécialisés dans le don d’organes, président du comité consultatif national sur le don de personnes décédées de la Société canadienne du sang et membre du comité directeur de la Collaboration en matière de dons et de greffes d’organes de Santé Canada. Le Dr Dhanani est directeur associé de la recherche sur le don pour le Programme de recherche en don et transplantation du Canada. Son propre domaine d’intérêt est la recherche internationale sur les pratiques et les normes de détermination du décès après un arrêt cardiaque aux fins du don.

Dr Matthew Weiss

Le Dr Weiss est un intensiviste pédiatrique travaillant à Québec, au Centre hospitalier universitaire de Québec, et un professeur adjoint de pédiatrie clinique à l’Université Laval. Il a assumé de multiples rôles au niveau provincial et national dans le domaine du don, notamment en tant que directeur médical du don à Transplant Québec. Ses intérêts de recherche portent principalement sur la mise en œuvre de réformes législatives et politiques en matière de don d’organes. Il est le responsable national du programme de recherche LEADDR sur la mise en œuvre des réformes en Nouvelle-Écosse et a dirigé et collaboré à l’élaboration de plusieurs lignes directrices sur les pratiques exemplaires en matière de don d’organes. Ses multiples publications évaluées par des pairs traitent de divers aspects du don chez les adultes et les enfants. Le Dr Weiss a fait des présentations sur ces sujets dans le cadre de conférences scientifiques locales, nationales et internationales et il communique fréquemment les politiques et les pratiques en matière de don dans les médias.

Pour cette première édition, nous avons choisi six articles qui abordent une variété de questions liées au don, de l’efficacité d’une intervention éducative basée sur le web en Malaisie, à l’évaluation de la mise en œuvre contrôlée du DCD en France. L’un des articles et son commentaire traitent de la neurophysiologie d’un modèle animal de perfusion régionale normothermique (PRN) avec des implications éthiques potentielles. De nouvelles pratiques sont examinées dans une étude des résultats de la transplantation pulmonaire après l’assistance médicale à mourir (euthanasie volontaire) au Canada et un regard espagnol sur les résultats hépatiques après une PRN abdominale. Enfin, un aspect souvent négligé du processus de don, le suivi de la famille du donneur, est examiné dans un article conjoint de 15 pays européens.    

TÉLÉCHARGEZ L’ÉDITION ICI (en anglais seulement)

Cette édition du Journal Watch se concentre principalement sur les aspects du développement des systèmes, de la manière de mesurer et de comparer les paramètres de performance aux signes de problèmes liés au travail que nous devrions surveiller chez les coordinateurs de don. Une analyse montre que même des systèmes structurés de manière similaire au Royaume-Uni et en Australie peuvent être très difficiles à comparer en utilisant les données actuellement collectées. Il y a également un rapport d’une table ronde internationale qui a exploré comment le don après euthanasie volontaire (également connu sous le nom d’aide médicale à mourir) a été intégré aux soins de fin de vie dans quelques pays, une description des variations du protocole du DDC dans la zone couverte par une organisation de don d’organes aux États-Unis, et d’autres.

TÉLÉCHARGEZ L’ÉDITION ICI (en anglais seulement)

À venir.

À venir.