Les patients ayant reçu une greffe d’organe ou d’îlots de Langerhans vivent avec la possibilité d’un rejet tout au long de leur vie alors que les receveurs d’une greffe de cellules hématopoïétiques risquent d’avoir le problème inverse : La maladie du greffon contre l’hôte (où le système immunitaire du greffon attaque l’organisme du receveur). Les médicaments immunosuppresseurs empêchent les rejets et les maladies chroniques du greffon contre l’hôte en supprimant toutes les réactions immunitaires, ce qui augmente les risques de maladie cardiovasculaire, de diabète, d’hypertension, de toxicité rénale et de cancer. Les patients ont déterminé que les médicaments actuels inadéquats et leurs effets secondaires toxiques devaient être une priorité pour la recherche.

Les patients ayant reçu une greffe d’organe ou d’îlots de Langerhans vivent avec la possibilité d’un rejet tout au long de leur vie alors que les receveurs d’une greffe de cellules hématopoïétiques risquent d’avoir le problème inverse : La maladie du greffon contre l’hôte (où le système immunitaire du greffon attaque l’organisme du receveur). Les médicaments immunosuppresseurs empêchent les rejets et les maladies chroniques du greffon contre l’hôte en supprimant toutes les réactions immunitaires, ce qui augmente les risques de maladie cardiovasculaire, de diabète, d’hypertension, de toxicité rénale et de cancer. Les patients ont déterminé que les médicaments actuels inadéquats et leurs effets secondaires toxiques devaient être une priorité pour la recherche.

Points centraux

  • Stratégie en immunomodulation

  • Infections et immunité

Devenez membre de ce thème
Faire une demande de soutien à la recherche
0
Projets

Exemples de projets

  • Utilisation thérapeutique des lymphocytes T régulateurs thymiques

  • Surveillance immunitaire

  • Technologie pour l’antigène HLA

  • Technologie pour l’antigène ABO/ABH

Responsables du thème

Mamatha Bhat
Mamatha BhatCo-responsable du thème
Jonathan Choy
Jonathan ChoyCo-responsable du thème
Elaine Yong
Elaine YongPatient partenaire responsable

Coordonnatrice à la recherche
Katie Bain